La convention collective : ce qu’il faut en savoir

convention collective

De nos jours, la population active a de plus en plus de mal à s’identifier dans le milieu du travail. Et pourtant, nous aspirons tous à l’évolution de carrière ou à de meilleures conditions de travail. Mal gré bon gré, force est de constater qu’il est difficile de se familiariser aux lois qui régissent nos emplois et des bénéfices y afférant.  Ces quelques, lignes permettront à tous de faire le point. Elle relatera en quelques mots et en termes explicites la convention collective et dont plus de détails sont fournis sur www.convention.fr.

Les atouts de la convention collective

La convention collective est un accord qui lie juridiquement un groupement d’employeurs et des groupements syndicaux. Le but étant de favoriser les conditions de travail et de garanties sociales de chaque salarié. Elle permet, en d’autres termes, de renforcer la loi sur le travail, cette dernière ayant été définie par un gouvernement.

Convention collective et code de travail

Concrètement, la convention collective prime sur le contrat de travail si elle est bénéfique au salarié. Elle astreint, ainsi,  l’employeur à certains règlements et complète les lois prévues par le code du travail. De plus, elle s’applique à tous les salariés, mais également aux cadres dirigeants dès sa mise en vigueur.  A partir de cet instant, l’employeur se doit d’informer ses collaborateurs de l’existence de la convention collective. De ce fait, le dirigeant et la société prennent toutes les mesures adéquates pour l’application de la dite convention. Cette réglementation privilégie les employés d’une entreprise et spécifie explicitement les différentes conditions de travail. A l’instar du salaire minimum et des heures de travail. Par ailleurs, elle définit la durée de validité de ses dispositions.  Habituellement, la convention collective doit être consultable par tous. Donc, elle s’inscrit dans le bulletin de paie, ou encore dans le contrat de travail et s’affiche dans les locaux de l’entreprise.

Convention collective et spécificité du métier

Selon la spécificité du métier, la convention collective prend en compte : les conditions de travail et de l’emploi, les avantages accordés et les garanties sociales. Ceci permettra, dans un premier temps, d’identifier les conditions d’exercice et de revenus pour pouvoir établir une référence dans le contrat de travail. Ensuite, elle évitera aux employeurs de dévier ou d’outrepasser leurs droits. Il est donc fondamental, de respecter les diverses conditions d’éligibilité avant l’établissement de l’accort et en amont de se familiariser avec l’accord final. Ainsi, la convention collective concerne l’entreprise et tous ses salariés si l’employeur est membre d’une organisation  patronale signataire de la dite convention. Il en est de même si l’employeur en est l’instigateur ou si la convention s’étend au secteur d’activité considéré par un décret ministériel. Elle énonce, alors, les différentes marges d’orientation régissant la relation entre l’employeur et ses salariés.