Quelle formation pour devenir avocat du droit immobilier ?

avocat du droit immobilier

Devenir un avocat est le rêve de beaucoup de juristes en herbe. En ce moment, cette profession, avec une orientation dans le domaine de l’immobilier, semble susciter des vocations.

Première étape : la formation en droit

Pour devenir un avocat spécialisé en droit immobilier, à l’image des avocats du cabinet https://www.etudes-avocats-lausanne.ch, il faut suivre une formation de 4 ans en étude juridique. Le diplôme de master, ou une équivalence en BAC+4, est ainsi requis pour les personnes qui veulent intégrer l’école des avocats. Les prétendants à cette profession doivent avoir une bonne maîtrise des méthodologies juridiques ainsi qu’un bon esprit d’analyse, surtout en compréhension des lois et des textes juridiques. Cette formation en droit peut se faire dans les universités classiques, et même à l’étranger. Cependant, pour les personnes qui ont fait leurs études en dehors du cursus français, certaines conditions sont indispensables.

Deuxième étape : les études dans les écoles des avocats

Le passage dans une école des avocats est impératif pour pouvoir en devenir un. Seuls les candidats réussissant au concours d’entrée peuvent accéder à cette étude. Au moins 1 an et demi de cours préparatoire doit être suivi avant d’intégrer réellement l’école et avant de pouvoir accéder à la formation proprement dite. La formation en elle-même comprend un stage théorique et une partie pratique en milieu professionnel. Dans ces fameuses écoles, les professionnels ont une place particulière. En effet, les personnes qui ont travaillé dans le milieu juridique, comme les anciens juges ou les greffiers, ont la possibilité d’intégrer ces institutions. Leur savoir-faire et leur compétence sont pris en compte dans le processus de filtrage. Par ailleurs, cette procédure de validation des acquis est aussi utilisée pour recruter d’anciens avocats issus de pays différents. La préférence est cependant donnée aux nations francophones qui ont adopté le même système juridique que les Français.

Troisième étape : devenir un avocat spécialiste du droit immobilier

Lorsqu’un avocat sort de l’école, il devient un généraliste. Les personnes qui ont déjà travaillé dans le secteur de l’immobilier, ou celles qui ont une affinité particulière pour ce domaine, sont plus aptes à devenir des avocats des droits dans le domaine de l’immobilier. Par ailleurs, l’évolution avec le temps et le développement de l’urbanisme requièrent, non seulement du savoir-faire, mais également de la passion et de l’intérêt. Il ne suffit pas de le vouloir, mais surtout de l’adopter et de l’aimer. C’est pourquoi, ce titre est souvent accordé à un avocat qui a du métier et qui connaît les rouages du monde foncier et de l’immobilier. En effet, l’avocat en immobilier aura à gérer des produits aussi différents les uns que les autres, avec leur propre particularité. Il s’agit par exemple des ventes-locations de maison d’habitation, des problèmes liés au voisinage, ou encore des aléas de la colocation.