Comment souscrire une assurance habitation pour ses bureaux professionnels ?

Assurance habitation

Publié le : 04 juin 20237 mins de lecture

Selon les dirigeants d’entreprises, la meilleure formule pour assurer un bureau professionnel est le contrat habitation multirisque. Grâce à cette couverture, les dégâts sont pris en charge et des indemnités versées au souscripteur. Le niveau de protection dépend toutefois des garanties. Focus sur ces contrats conçus pour assurer les bureaux d’entreprises et les locaux commerciaux.

Contrat pour bureaux professionnels : qu’est-ce qui est assuré ?

Le contrat habitation multirisque couvre la Responsabilité Civile et le matériel présent dans les locaux professionnels :

La Responsabilité Civile professionnelle

Cette formule peut être souscrite par toutes les entreprises en dépit du domaine professionnel. Pendant l’exercice d’une activité, les risques d’accidents sont bien là. Si votre responsabilité est engagée, vous devez réparer les dommages provoqués à des tiers. Sans un contrat RC pro, vous seriez dans l’obligation de tout payer de votre poche. Voici les situations problématiques qu’on peut rencontrer en entreprise :

  • Le manquement à un contrat ;
  • La chute accidentelle d’un client ;
  • Un trébuchement entraînant des blessures ;
  • Un équipement qui tombe sur un salarié …

Ce contrat vous protège pour tout type de dégâts : les dommages causés par l’employeur, par l’un des employés ou par des outils présents sur le lieu de travail. Il offre un bon niveau de couverture à votre entreprise et lui permet de préserver sa stabilité financière. Pour cela, il garantit le paiement des indemnités.

Assurer les bureaux professionnels

La Responsabilité Civile apporte une couverture minimale. Pour vous sentir protégé en toute circonstance, vous devez souscrire un contrat spécial pour assurer vos bureaux. La formule pour local commercial est spécialement conçue pour protéger les bureaux professionnels ainsi que les locaux commerciaux des dégâts et incidents malencontreux qui pourraient survenir comme :

  • un incendie provoqué par une surchauffe d’ordinateur ;
  • une catastrophe météorologique ;
  • les cambriolages et les actes de vandalisme ;
  • les dégâts des eaux ;
  • les bris de glace…

Certains incidents sont exclus du contrat. Vérifiez alors les exclusions avant de signer car chaque compagnie choisit librement les risques à couvrir. Pour trouver le contrat qui convient à vos besoins, utilisez un comparateur en ligne. Privilégiez un outil spécial pour les offres dédiées aux bureaux professionnels. La formule « Perte d’exploitation » est tout aussi nécessaire. Fermeture partielle ou totale, vous êtes indemnisé. Le dédommagement correspond au chiffre d’affaires que vous auriez pu réaliser mais qui a été entravé par le sinistre en question.

Pour en savoir davantage, rendez-vous sur ce site !

Est-elle obligatoire ou facultative ?

Il n’y a pas d’obligation légale à assurer des locaux commerciaux ou des bureaux. Cette démarche est toutefois conseillée pour vous prémunir des risques et vous éviter des dépenses souvent pharamineuses. Cependant, si les bureaux se trouvent sur votre lieu de résidence principale, vous êtes dans l’obligation de réclamer l’extension de votre contrat habitation et d’assurer votre activité avec un contrat multirisque.

Le contrat Responsabilité Civile pro vous couvre en cas de dégâts physiques et matériels causés à des tiers. Le contrat multirisque, proposé par l’assurance habitation l’Olivier par exemple, offre le même niveau de couverture que le précédent, tout en vous permettant d’être protégé en cas de dommages qui toucheraient à vos équipements et à vos bureaux. On peut citer : les cambriolages, les incendies, les dégâts des eaux, les accidents provoqués par les appareils électriques…

Il va sans dire que les sinistres survenant sur un lieu de travail peuvent déstabiliser vos finances et placer votre entreprise dans une situation compliquée. Dans certains cas, ces conséquences financières entraînent un chômage technique. Lorsque vous assurez vos bureaux, l’activité professionnelle peut reprendre son cours beaucoup plus vite, ce qui vous permet de garder ces dégâts économiques sous contrôle.

En outre, la RC pro est toujours incluse dans les formules multirisques : un avantage qui facilite le regroupement des contrats. Ainsi, vous pouvez assurer les murs et le contenu de vos bureaux y compris le matériel informatique et les marchandises.

Souscrire une Multirisque pro n’est pas une obligation en soi. Cependant, si vous êtes locataire, le bailleur pourrait l’exiger. Les banques ont également tendance à imposer à leurs clients, qui souhaitent obtenir un crédit, d’être assurés.

Pour répondre à la question « est-elle obligatoire ou facultative ? » : en pratique le contrat Multirisque pro est incontournable, même s’il n’y aucune obligation légale à le souscrire.

Quelles sont les garanties complémentaires à la formule multirisque de base ?

En choisissant une assurance pour prtotéger des biens dans les locaux de l’entreprise, rien ne vous empêche d’ajouter quelques garanties. Celles-ci doivent correspondre aux risques spécifiques à votre activité professionnelle et aux particularités de vos bureaux. À côté de la couverture de base, vous pouvez opter pour les garanties suivantes :

  • Les dégâts électriques : Un court-circuit électrique peut survenir à tout moment. Votre imprimante, votre appareil de chauffage et de climatisation, vos postes d’ordinateur et vos dispositifs d’éclairage peuvent être endommagés. Ainsi, l’assureur vous indemnise après avoir vérifié les factures d’achat et d’installation de vos équipements. Pensez alors à garder les justificatifs de prix pour obtenir le remboursement adéquat.
  • Les bris de glaces : Si votre vitrine extérieure a été endommagée par n’importe quel sinistre, vous serez complètement couvert.
  • Le rééquipement à neuf : Grâce à cette garantie, vous êtes indemnisé au prix du neuf pour les dommages causés sur vos ordinateurs et accessoires informatiques. Cet avantage est accordé pour une durée déterminée.
  • La perte d’exploitation : En cas de sinistre, vous serez indemnisé pour compenser une perte de chiffre d’affaires. Cette garantie est accessible le temps que les bureaux soient remis en état.

D’autres garanties peuvent être ajoutées au contrat souscrit pour assurer vos bureaux. Mais elles ont un coût ! Définissez bien vos besoins pour obtenir une couverture optimale à un prix raisonnable.

Location de bureaux pour les professions libérales
Les garenties essentiels d’une assurance habitation à bas prix : ce que vous devez savoir…

Plan du site