Comment devenir promoteur dans l’immobilier neuf ?

Concevoir un projet immobilier est une idée qui vous passionne ? Vous souhaitez participer à la conception d’appartements ou d’immeubles neufs ? Vous avez une solide expérience dans l’immobilier ? Vous pouvez prétendre au métier de promoteur immobilier.

Les fonctions d’un promoteur immobilier

Considéré comme un maitre d’ouvrage, un promoteur immobilier coordonne toutes les étapes d’un projet immobilier. Son objectif consiste à construire des ouvrages, à l’instar d’un appartement en ile de France, tout en maintenant une rentabilité optimale.

Pour le bon déroulement du projet, la première fonction d’un promoteur immobilier consiste à étudier la faisabilité financière. À travers des prévisions et des études de marché, il étudie la rentabilité de la construction des logements neufs.

Une fois l’étude de faisabilité effectuée, il procède à la recherche du terrain et entame les procédures administratives. Par ailleurs, il prend également en charge le programme. Dans ce cas, il s’assure de la bonne collaboration entre plusieurs métiers à l’instar des géomètres, des architectes, des paysagistes.

L’expérience dans l’immobilier

Vous êtes dans votre élément dans l’univers de l’immobilier ? Dans ce cas, le métier de promoteur est fait pour vous. À noter qu’il n’existe pas de formation spécifique pour exercer ce travail. Par contre, vous devez disposer d’une solide expérience dans plusieurs domaines à l’instar de la rénovation et de la construction. Une bonne connaissance du marché immobilier neuf à Paris serait aussi un atout. Cela vous permet d’évaluer facilement les risques avant d’investir.

L’univers de l’immobilier vous est totalement étranger ? Une formation dans le domaine est nécessaire. Par ailleurs, vous pouvez effectuer des recherches en ligne pour cerner le métier et éviter les pièges dans ce secteur.

Un solide réseau

En tant que promoteur immobilier dans le neuf, vous devez collaborer avec plusieurs professionnels dans divers domaines. La sous-traitance représente la base du métier. Ainsi, il est important d’avoir des connexions avec les principaux intervenants pour construire des appartements.

Par ailleurs, il est important d’avoir un carnet d’adresses bien fourni afin de trouver des fonds pour financer vos projets. À moins d’avoir un capital important à investir, vous avez besoin d’investisseurs pour l’acquisition des terrains. Vous devez également collaborer avec des avocats pour les démarches juridiques.

Grâce à ce réseau de professionnels, votre travail de promoteur devient plus facile. À chaque étape du processus de construction, vous connaissez déjà les partenaires sur lesquels compter. Un solide réseau ne suffit pas. En tant que promoteur, vous devez passer du temps à rechercher de nouvelles opportunités.

Les formations nécessaires pour exercer ce métier

Le métier de promoteur nécessite une bonne connaissance en droit et en gestion appliquée. L’expérience pourrait suffire pour certains. Pour les débutants, une formation est nécessaire. Le métier de promoteur exige généralement un master 2 en école de commerce ou autre université.

Si vous désirez travailler dans une entreprise, l’employeur cautionne les diplômes tels que le master en droit de l’immobilier, le master profession immobilière, le MBA immobilier, le DESS immobilier. En tant que salarié, vous travaillerez généralement dans une société de promotion immobilière ou dans une agence immobilière ou encore dans une agence de construction. Cependant, vous pouvez monter votre propre cabinet. Dans ce cas, vos qualifications seront les premières informations que les collaborateurs et les clients vérifieront face à la question : que vérifier avant l’achat d’un bien immobilier neuf ?

LA LOCATION DURABLE : TOUT LE MONDE Y TROUVE SON COMPTE
Tendances en matière de logement.